Le jour où la Terre nous dit Stop !

food 2 vous blog

Depuis lundi, notre cœur fait des bonds ! Si notre engagement contre le gâchis alimentaire et pour la consommation raisonnée de produits de saison n’est pas une nouveauté, il semblerait que cela ne soit pas assez…Depuis lundi, la Terre vit à crédit !

En effet, en l’espace de sept mois et demi, l’humanité a utilisé toutes les ressources naturelles renouvelables de la planète dans l’année. C’est ce qu’on appelle l’overshoot day, soit « le jour du dépassement« .

Derrière ce mot qui fait peur, une ONG, Global Footprint, tente de nous réveiller. Selon ses calculs, qui se basent sur l’empreinte écologique (émission de carbone, exploitation des forets, zones bâties, pêche, cultures, pâtures), nous avons épuisé le budget environnemental de la planète. Chaque année, l’overshoot day (passé du mois de décembre au mois d’août en quarante ans) indique le moment où la demande exercée par les êtres humains sur la nature dépasse la capacité de cette dernière à régénérer ses ressources et à absorber nos déchets.

Depuis le 8 août dernier donc, notre consommation entraîne une sorte de déficit croissant, qui puise dans les stocks de ressources naturelles et augmente l’accumulation de CO2 dans l’atmosphère. Ainsi, aujourd’hui il faut environ 1,6 terres pour supporter notre train de vie !

agence food 2 vous blog

 

Pour Global Footprint « le coût de cette surconsommation est déjà visible avec des pénuries d’eau, la désertification, l’érosion des sols, la chute de la productivité agricole, des stocks de poissons, la déforestation et la disparition des espèces ».

Alors, chez Food2vous on aimerait pouvoir agir à notre petit niveau de mordus de la bonne bouffe !  Selon Arnaud Gauffier, responsable agriculture et alimentation chez WWF France, “pour réduire [notre] empreinte écologique liée à l’alimentation, [nous pouvons] diminuer [notre] consommation de viande et privilégier les produits certifiés Bio, MSC*ou FSC* par exemple ! »

*labels de pêche durable et de préservation des forêts

Bon, on vous avoue, abonner le tartare de bœuf de l’été, le poulet rôti du dimanche ou le porc mijoté de notre Bo-Bun avalé entre deux rendez-vous, ce n’est pas ce qui nous tente le plus. Mais réduire ne veut pas dire supprimer. C’est en ce sens que nous nous sommes engagés à trouver des alternatives à ces repas avec #pledgefortheplanet et son défi n°1 : to host a vegetarian dinner party ! Et finalement, en plus de faire du bien à la planète, c’est une bonne excuse en plus pour se retrouver autour d’une table (et d’une bonne bouteille) 🙂 https://www.overshootday.org/portfolio/host-a-vegetarian-dinner-party/

Pour tout comprendre : https://youtu.be/f-cq3czfD5s