Manger et parler manger !

Les 5 choses à goûter avant vos amis pour les épater pendant la fameuse discussion « nourriture » du dîner !

Il paraît qu’il n’y a pas plus français : parler de bons petits plats pendant que l’on en déguste justement un ! Et oui, bien loin devant la politique ou les résultats scolaires du petit Kevin, les français aiment, durant le repas, aborder le sujet de leurs expériences culinaires passées, présentes, et futures.

Alors, entre l’explication de la recette de votre hôte et les « en tout cas, c’est très bon », voici une liste de plats et autres ingrédients à goûter qui feront de vous la reine/le roi de la soirée.

Le Poke (à prononcer Poh-kai, qui veut dire « dés »)
Aloha ! Tout droit venu de Hawaï, le Poke est le petit cousin éloigné du (has been) sushi et de l’exotique ceviche. Recette à base de poisson cru mariné avec graines de sésame, de soja et du piment, le Poke s’accompagne de tout un tas d’aliments dits healthy comme du riz collant, du quinoa, de l’avocat, du chou kale, des courgettes, de la laitue de mer, de la coriandre, des tomates fraîches, des pousses de soja etc.

Le Mochi
Le mochi (餅) est une préparation japonaise à base de riz gluant qui s’apparente à une grosse boule de tapioca (mais si on s’arrêtait là, vous ne surprendriez personne). Obtenu par pétrissage de riz gluant cuit, le mochi est une pâte souple et légèrement collante qui se déguste fourrée avec de la purée de haricots, rouges ou blancs nommée azukis au goût surprenant de crème de marron. Arigatou gozaimasu le japon !

mochi-rice-cake

Le Shiso
Restons encore du côté du pays du Soleil Levant avec la feuille de Shiso, nom japonais de l’herbe aromatique Perilla frutescens, faisant partie de la même famille que la menthe. Verte ou pourpre, elle cache un goût à la fois herbacé et acidulé accompagnant à la perfection sashimis et autres plats de nouilles asiatiques.

L’açaï
Oubliez les smoothies aux fruits ordinaires et prenez une cuillère. Derrière le nom « açaï », se cache une petite baie de palmier venant tout droit d’Amérique du sud dont certains lui trouvent un goût plutôt acide et d’autres celui d’un chocolat amer. Côté recette, cette dernière se déguste mixée, en smoothie épais recouvert de fruits frais, de graines ou encore de muesli.

Le turmeric latte
Ce doux breuvage à base de lait végétal et de pâte de curcuma s’inspire d’une recette ayurvédique vieille de plus de 5 000 ans. Aujourd’hui star des réseaux sociaux, ce « lait d’or » attirent les (curieux) gourmands pour ses puissantes propriétés anti-oxydantes.  Et oui, sachez que ce le curcuma associé à du poivre noir (trois cuillères à café tout de même) est un véritable ingrédient « miracle » : il détoxifie le foie, régule la satiété et préserve les défenses naturelles du corps. (Par contre, ça, on vous laisse goûter tout seul).

m-parkestudio_golden_immunity_latte_fixed-828x492

Photo: Melissa Rousseau

Voilà. Voilà.

 

C.R