Qu’est-ce qu’on mange de bon en Bretagne ?

Degemer Mat !

Si vous avez compris, alors vous devez surement être breton. Notre prochaine escale de notre tour de France culinaire nous emmène dans le Nord-Ouest. Nous allons exercer vos zygomatiques, par la dégustation des plats régionaux mais aussi par la prononciation de leurs noms !

 

La Galette Bretonne

On commence gentiment, promis. Enfin…il y a quand même un petit piège ! Car cet intitulé désigne 2 spécialités différentes selon la région. En Basse Bretagne, cela désigne le fameux biscuit sucré, votre meilleur ami pour les soirées films un samedi soir pluvieux. En Haute Bretagne, la Galette Bretonne est une galette au sarrasin, qui se déguste salé uniquement. Elle peut être agrémentée avec une garniture au choix, pour les plus gourmands ! A chaque région sa Street Food !

           agence food cuisine bretonne         bretagne food

Source: Pinterest

Le Far Breton

Œufs, sucre, farine et lait. Tels sont les ingrédients traditionnels qui composent ce dessert peu couteux. Devenu un incontournable de la culture bretonne, il s’agrémente de fruits secs ou encore de pruneaux. Un régal !

           paris agence food.        restaurant paris agence

Source : Pinterest

Le Cotriade

Le premier qui nous dit que la Cotriade est une bouillabaisse aura affaire à nous ! Spécialité du sud du Finistère, ce plat populaire désigne par son nom, le contenu d’une marmite. Coquilles st Jacques, crevettes, poissons locaux cohabitent dans ce même plat, accompagnés de légumes. Un véritable plongeon dans les délices des côtes bretonnes !

recette cuisine bretonne    agence communication

Source : Pinterest

Le Kouign Amann

On rentre dans le vif du sujet. Signifiant « Gâteau au beurre », ce dessert est devenu l’ambassadeur de la culture culinaire bretonne. Bien que sa préparation nécessite une certaine minutie, on vous assure que le jeu en vaut la chandelle ! Les connaisseurs peuvent vous le confirmer.

specialite culinaire française    agence communication culinaire

Source : Pinterest

Le Kig Ar Farz

Si vous avez réussi à prononcer le nom du premier coup, bravo : vous avez fait la moitié de la recette ! S’apparentant à un pot-au-feu, le Kig Ar Farz se démarque de la recette classique par l’ajout du Farz, une pâte de farine de blé noir cuite dans le bouillon de la viande. Au gout rappelant celui des galettes de sarrasin, il est souvent utilisé pour remplacer le pain.

agence food paris       cuisine bretonne

Source : Pinterest

Avant de repartir pour une nouvelle escale, on vous conseille de prendre un verre pour la route. Et pour cela, rien de mieux qu’un verre de Chouchen, spécialité au gout de miel, se dégustant très frais !

 

 

Kalon Digor ! (Bon Appétit !)