FOOD TECH : RETOUR SUR UN PHÉNOMÈNE EN PLEINE EXPANSION

Des consommateurs archi-connectés, voilà le point de départ de la Food Tech, ce nouveau phénomène sociétal dans lequel évoluent aujourd’hui de nombreuses entreprises, prêtent à rendre service aux consommateurs en répondant à leurs attentes. L’équipe Food 2 Vous revient aujourd’hui sur cette vague qui bouscule les codes de la consommation alimentaire.


C’est quoi la food tech ?

La food tech, c’est ce phénomène sociétal qui est apparu il y a quelques années, révolutionnant totalement notre rapport à l’alimentation. C’est finalement la rencontre de la gastronomie/restauration/alimentation avec toute forme de nouvelle technologie, visant principalement à simplifier le mode de consommation des utilisateurs.

 food tech

Source: Elior Group


Un modèle économique en ébullition

A l’heure où les consommateurs sont de plus en plus connectés, la food tech semble aujourd’hui prendre une place de choix dans le quotidien des français. Entre box culinaires, livraisons de repas, cours de cuisine en ligne, applications visant à avoir une consommation responsable ou bien une meilleure nutrition, de nombreuses entreprises ont su tirer profit de ce mouvement en plein développement.

Alors, pourquoi un tel engouement pour cette digitalisation de la restauration et de l’alimentation?


Les raisons du phénomène

Les modes de vie ont aujourd’hui clairement évolué. Le rythme de vie effréné, la priorisation à la carrière professionnelle, la hausse du nombre de célibataires… tant de raisons qui mènent à penser que les consommateurs sont moins enclin à se faire à manger après de grosses journées.

Parallèlement à cela, nous connaissons aujourd’hui une internationalisation de la gastronomie. Entendez par là que la cuisine est aujourd’hui multiculturelle, pour notre plus grand plaisir puisque nous sommes à la recherche d’une certaine diversité dans nos assiettes. Ce second phénomène de société explique en partie le succès fulgurant des livraisons de repas ou de boxes culinaires qui nous offre un panel de choix très large, sans pour autant bouger de notre canapé.

agence communication food

Source: Yourstory.com


La food tech en quelques chiffres

Bien que la fermeture de l’entreprise Take Eat Easy ait marqué un tournant dans ce secteur en plein essor en France, la Food Tech n’en reste pas moins une mine d’or pour les investisseurs français et internationaux.

Fin 2016, on recensait près de 3500 start-ups dans le monde rattachées à ce mouvement pour un investissement total d’environ 38 milliards de dollars sur les trois dernières années. Des chiffres colossaux, qui poussent à penser que cette tendance marquera une nouvelle fois l’année 2017.

food 2 vous agence

Source: foodtech-mag


Smart Food Paris, pôle de développement à la française

Il y a un an, la Ville de Paris lançait son incubateur de start-ups «Smart Food Paris» afin de développer les nouveaux usages de consommation de l’alimentation. Les parisiens étant de plus en plus préoccupés par leur santé et recherchant une alimentation plus responsable, la plateforme permet aujourd’hui à une vingtaine d’entreprises d’étendre leurs services en faveur de modes de consommation plus sains. Sous la direction de la ville de Paris, la plateforme d’innovation dédiée au secteur de l’alimentaire coache aujourd’hui des entreprises visant à développer l’agriculture urbaine, optimiser les apports nutritionnels quotidiens ou encore favoriser le management des restaurateurs.

La liste complète des start-ups soutenues par l’incubateur Smart Food Paris, c’est juste ici :

Agripolis
Algama
Bim Bim Go
Bloomizon
Clear Karma
Datagram
Digifood
Extracadabra
Food Me Up
Goodmix
Gula
Jimini’s
L’étoile des Gourmets
Le Food Market
Les cuistots migrateurs
Nos grands-mères ont du talent
Phénix
Prêt à pousser
Snack and Co
Snapshift
Too good to go France

Le mouvement Food Tech n’en est qu’à ses débuts puisque l’accélérateur FoodTech Accelerise a annoncé l’arrivée de 7 nouvelles start-ups en ce début Février dans le cadre d’un programme d’accélération entre Paris et Dijon visant à donner une impulsion internationale à ce mouvement.


La France, fière de sa gastronomie et de sa culture épicurienne semble aujourd’hui avoir toutes les cartes en main pour réussir avec des sociétés prometteuses, prêtes à faire valoir leurs compétences à l’international.