Silence, ça pousse!

Paris se met au vert depuis quelques années et les potagers urbains ont envahi la capitale, pour le plus grand bonheur des parisiens. Jardins sur les toits, ruches, vignobles, zoom sur ce phénomène de société en pleine expansion.

 

Yanick Alléno, chef de bande

En 2008, le chef alors à la direction du Meurice a donné un nouveau souffle à la capitale en lançant ce mouvement locavore. Avec ses bistrots terroirs parisiens, Yannick Alléno a voulu remettre en avant des produits locaux trop peu exploités à l’époque dans le milieu de la restauration.

 

Des projets fleurissant

Paris a laissé place à de nombreuses infrastructures pour faire de la ville lumière une ville résolument plus verte. Sur le toit des Galeries Lafayette, on retrouve désormais Sous les fraises, une entreprise faisant pousser ses fruits dans une démarche bio et éthique.

           potagers urbains         

Source: United states of Paris

L’apiculteur Audric de Campeau quant à lui, a choisi d’investir les plus grandes monuments de Paris pour installer ses ruches. L’Ecole militaire, la Monnaie de Paris ou les Invalides accueillent à l’heure actuelle des millions d’abeilles produisant un miel 100% parisien.

agence communication restaurants

Source: Tourneret

Les Pouilles à Paris : le projet fou qu’a entrepris Sara Lacomba, cette italienne pure souche, bien décidée à redonner du goût à la mozzarella, ricotta et burrata, jugées trop fades après acheminement avec Ottanta.

               agence food paris       communication food paris

Source: Ottanta

Le vin coule également à flots dans la capitale, avec des vignobles qui en quelques années de sont développés sur le parterre bétonné. Montmartre, Belleville, la Butte Bergeyre, le Parc de Bercy, nombreux sont les endroits qui accueillent aujourd’hui des clos.

food 2 vous agence

Source: Montmartre guide

 

Pour les professionnels, mais pas que…

Paris se fait une nouvelle jeunesse et la ville privilégie les circuits courts. Et pas seulement pour les restaurateurs ! De plus en plus de rooftops sont aménagés par les copropriétés pour permettre aux habitants des immeubles de réaliser leurs propres potagers. La Régie Immobilière de Paris (RIVP) a d’ailleurs permis à 22 familles et profiter de fruits et légumes frais avec un potager de 250m2 sur le toit de leur immeuble !

jardin potager paris

Source: Google

 

On adore, on adhère et on espère que ca va continuer ! Même sans rooftop, de nouvelles solutions se sont développées comme les potagers d’intérieur. Alors, vous aussi apprenez à mieux manger en plantant !